Quand Daphné change de case, Canal créé une nouvelle émission, c'est ça aussi l'effet papillon

Publié le par SeBastien

La théorie de l’effet papillon stipule que chaque action, même la plus anodine, peut avoir à long terme des conséquences colossales, souvent résumée par la question de son inventeur le météorologue Edward Lorenz « Le battement des ailes d’un papillon au Brésil déclenche-t-il une tornade au Texas ? ».

C’est cette théorie qui a inspiré l’émission éponyme, centrée principalement sur l’actualité à l’étranger et sur ces retombées sur l’actualité Française.

L’excellent Victor Robert (qui officie aussi sur Itélé dans Ca se dispute) a été choisi pour la présentation, c’est la première fois depuis Le journal des bonnes nouvelles devenu Le contre journal qui a la responsabilité d’une émission sur Canal. Ses interventions sont courtes mais intéressantes et l’on peut comparer son rôle à celui d’un présentateur de journal. Il n’y a d’ailleurs pas de plateau, Victor Robert intervient devant un fond bleu sur lequel défilent les images du prochain reportage, mais malgré ce manque de décor la réalisation rythmée donne un style aux différents plateaux.

Le fond quant à lui est très simple, 3 à 4 reportages par émission, axés majoritairement sur l’actualité à l’étranger, le tout à la sauce Capa , les habitués du Vrai Journal ne seront pas déstabilisés. A savoir des reportages d’une dizaine de minutes, très rythmés et avec des commentaires engagés. Le petit plus de fin d’émission : le bonus qui nous montre quelques images, en général drôle, trouvées sur la planète télé (en général un spot de pub étranger).

On peut tout a fait comparer l’Effet papillon à 7 à 8 ou 66 minutes en plus…jeune !! Canal a sans doute trouvé son émission d’actu (plus centré sur l’international que ses concurrentes) mais ne lui offre pas une visibilité très importante.

Publié dans Canal +

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article