Le grand moment ... de solitude

Publié le par SeBastien

Première pour Mireille Dumas, depuis l’arrêt de Bas les Masques et La vie en l’endroit, sur France 2. C’était vendredi soir avec Le grand moment, émission qui nous invite à plonger dans les coulisses des grands spectacles, avec pour premier volet, la superproduction Ben Hur de Robert Hossein au Stade de France. Une Coproduction MD productions (la société de Mireille Dumas et de son mari Dominique Colonna) pour les plateaux et l’agence CAPA pour le documentaire.

C’est avec pas mal d’appréhension que j’ai commencé à regarder cette émission notamment à cause de sa durée (presque deux heures et demi). Alors qu’il semblait logique de voir le documentaire dans un premier temps puis les plateaux et interviews de Mireille Dumas, Le grand moment propose une alternance entre les deux, ce qui est plutôt agréable.

Dés le départ on est pris dans le documentaire, plongé dans les coulisses de ce grand barnum, on se faufile dans les répétitions et on profite des petites anecdotes qui les accompagne avec plaisir. On se prend d’affection pour les acteurs, on les suit tout a long de l’émission comme on suivrait des amis !! Mireille Dumas les interviewe au fil de l’émission tout en douceur et en légèreté comme à son habitude, ce qui nous plonge encore plus dans la confidence.

Les répétitions passent, le jour de la première avance et on vit le compte à rebours avec les acteurs et les techniciens du spectacle.

Une longue interview de toute la troupe et de l’imbuvable Henry-Jean Servat avant le spectacle, et c’est parti pour le show (comme le disait la philosophe Nâdiya  !!). On profite de quelques séquences du spectacle surtout celles vu dans les répétitions. On finit le spectacle dans les coulisses avec les acteurs submergés par l’émotion et quand ils versent quelques larmes on n’est pas loin de faire de même.

L’émission est très bien construite, on ne voit pas le temps passé et on se laisse embarquer dans ce spectacle. Un point négatif : Steven Gunnell ex-membre du groupe Alliage et qui incarne Jésus dans le spectacle. Il est tout simplement insupportable et se prends un peu trop au sérieux !!!

Mission réussie pour Mireille Dumas, néanmoins l’émission a subi un gros revers coté audience avec à peine 11,2% de part de marché (la moyenne de la chaine se situe autour des 20%) et on se demande si elle réapparaitra de nouveau sur la grille de France 2, si c’est le cas il y a peu de chance que ce soit en prime time, dommage !!!

Publié dans France 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article