Un dimanche en, rase, campagne

Publié le par SeBastien

Après le départ de Rachid Arhab en tant que sage du CSA, France 2 devait lui trouver rapidement un remplaçant pour son émission J’ai rendez vous avec vous. Mais l’émission étant tellement marquée par son présentateur, et créateur, que la chaîne a décidé de créer une nouvelle émission.

En moins de deux semaines la rédaction de France 2 a donc créée un nouveau rendez vous politique présenté par Laurent Delahousse : Un dimanche de campagne. Ce qui place le présentateur comme la nouvelle figure emblématique de la chaîne. Puisque dimanche dernier il était présent à 13h15 pour Un dimanche de campagne, et le soir pour Un jour, une heure. Il remplacera également David Pujadas au 20h et Béatrice Schonberg le week-end à partir de début mars !!

Pour Un dimanche de campagne la rédaction a tout fait rapidement, notamment le décor, l’émission est tournée depuis l’atrium (qui sert également au JT de 13h), dans un décor minimaliste, quelques panneaux sur les cotés faisant référence au générique, une chaise avec un petit pupitre et c’est tout. Pour conserver le coté « en extérieur » de J’ai rendez vous avec vous, Laurent Delahousse apparaît devant une vue sur Paris.

Pour le fond, on sent bien que l’émission a été vite faite mais plutôt bien faite. Ce qui est frappant c’est le ton assez différent en comparaison des autres émissions politique. Un ton plutôt léger et souvent second degré qui est très agréable. Beaucoup de reportages, courts, rythmés et fort intéressants. Beaucoup de rubriques, par exemple « Le mot de campagne » abordées également d’un ton léger mais avec un vrai fond. Le moment le plus intéressant étant selon moi notre campagne vue de l’étranger, avec pour la première l’avis d’un journaliste américain, jugeant la politique de Sarkozy de gauchiste !!! On n’évitera pas la rubrique internet ressemblant fortement à Campanet la rubrique de l’émission politique de Canal Dimanche +.

L’ensemble est donc instructif, sympathique. Laurent Delahousse nous montre de nouveau ses talents d’animateur et d’intervieweur. Ce concept marque en tout cas, une vraie évolution dans le monde des émissions politiques.
A la fin de cette première le présentateur nous a expliqué que dés la semaine prochaine l’émission fera également la part belle à l’interactivité. Un concept donc en pleine évolution, j’attends avec impatience la suite.

Publié dans France 2

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article